FLUX RSS ASSOCIÉS +
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Votre Article
China Telecom parie sur l’ère de l’intelligence
Date de création : 16|avril |2019

La Chine a réalisé un développement remarquable de son secteur des communications mobiles au cours des deux dernières décennies. Le pays compte plus d’un milliard d’abonnés à la 4G et se prépare activement à la future révolution de la 5G. Son opérateur public historique, China Telecom,  est aujourd’hui un des principaux opérateurs mobiles dans son pays avec ses 300 millions d’abonnés et une couverture de 98 % du territoire en 4G. Présent dans 39 pays dans le monde, son siège français est installé à Issy-les-Moulineaux depuis 2015, et depuis un an dans un immeuble plus grand, boulevard Gallieni.

A l’époque, il s’agissait surtout de réduire les coûts d’itinérance pour les chinois de passage en France. China Telecom s’est donc installé en tant que MVNO sous la marque CTExcelbiz, suite à un accord de partenariat avec Orange. Les offres proposées répondaient aux besoins de la communauté chinoise en France et étaient supportées par le réseau 2G et 3G d’Orange. Les voyageurs chinois en France économisaient ainsi jusqu’à 80% des coûts d’itinérance. 

Mais en s’installant en France, et en tant que premier opérateur du marché chinois, China Telecom s’est rapidement imposé comme une véritable passerelle pour les entreprises françaises et européennes qui souhaitent étendre leurs activités vers la Chine et l’Asie. Aujourd’hui, les principaux clients de China Telecom sont les différents opérateurs télécom, les entreprises françaises installées en Chine et les entreprises chinoises en France pour garantir la plus faible latence des flux de telecommunication. PSA, Carrefour, Dassault Systemes,  ou Decathlon utilisent ainsi les liaisons directes entre l’Europe et la Chine pour communiquer.

L’entreprise est engagée depuis 2016 dans une stratégie Transformation 3.0 à “l’ère de l’Intelligence” après celle de l’Internet puis du téléphone mobile. En s’intéressant aux Smart Cities de demain, China Telecom anticipe une évolution devenue ineluctable avec l’Internet des objets (en rappelant que 90 % des IoT dans le monde sont fabriqués en Chine). Hier industrielles, aujourd’hui numériques, les villes de demain devront disposer d’infrastructures solides et rapides pour générer, collecter et analyser les données produites par les nombreux capteurs présents sur nos territoires.

Newsletter