FLUX RSS ASSOCIÉS +
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Votre Article
Avec Fivory, Boulogne-Billancourt teste le shopping connecté
Date de création : 27|mai |2014

Boulogne-Billancourt – 27 mai 2014 – 

Depuis mi-mai, les boulonnais testent une nouvelle façon de faire du shopping, en effectuant leurs achats via leur smartphone, grâce à l’application Fivory.

Soutenu par le Crédit Mutuel-CIC, Fivory a choisi la ville de Boulogne-Billancourt comme terre d’expérimentation parce qu’elle est “une zone de chalandise riche, dense et bien desservie, représentative du monde du commerce” commente le directeur général de l’entreprise, Christophe Dolique, dans le BBI, le magazine de la ville. Plus d’une centaine de commerçants ont adhéré au projet.

Fivory s’engouffre dans la nouvelle ère de la mobilité, des réseaux sociaux et de la dématérialisation, comme l’illustrait il y a quelques semaines l’expérience menée par une start-up d’Issy-les-Moulineaux à Enghiens-les-Bains, Shop in Street.

Après avoir téléchargé l’application via l’Appstore ou Google Play, renseigné les informations demandées et notamment son numéro de carte bancaire, l’utilisateur accède à des informations en avant-première et peut profiter d’avantages et de réductions. Il peut découvrir autour de lui les magasins membres du dispositif, accéder à leurs informations pratiques et sélectionner ses boutiques préférées. Comme sur un réseau social, il pourra suivre leur fil d’actualités et recevoir des offres personnalisées. Dans la boutique, il lui suffit de payer avec son smartphone en l’approchant du terminal de paiement équipé de la technologie sans contact NFC. En un clic, les réductions sont appliquées, le programme de fidélité mis à jour et le paiement confirmé via un code confidentiel à cinq chiffres. Il y a même une solution pour les détenteurs d’iPhone (qui ne dispose toujours pas du NFC) qui peuvent coller un sticker sans contact au dos de leur téléphone.

Pour accéder au service, les professionnels payent à Fivory, lors de chaque transaction, un pourcentage identique à celui effectué avec une carte de crédit.

Si l’expérience est concluante, Fivory envisage un déploiement dès 2015 au Canada et en Europe (Allemagne, France, Espagne, Italie, Royaume-Uni).

Autres sources :

Newsletter