FLUX RSS ASSOCIÉS +
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Votre Article
YaCloud innove dans les services Cloud et l’infrastructure de stockage
Date de création : 28|juillet |2014

28 juillet 2014 –

La société isséenne YaCloud, créée en 2013 à l’initiative de spécialistes du stockage et de l’infrastructure, se positionne comme un fournisseur de stockage dans le cloud francais, du STaaS (storage as a service) proposant une architecture innovante, unique en son genre avec une infrastructure en anneaux, et utilisant les mêmes API que l’américain Amazon pour un coût compétitif.  Un cloud 100% français ultra sécurisé avec la construction d’un socle technologique innovant et totalement inédit sur la base duquel ont été développées plusieurs lignes de services : 

  • Synchronisation et de partage de fichiers
  • Sauvegarde postes clients et de serveurs dans le Cloud
  • Sauvegarde de Machines virtuelles dans le Cloud
  • Archivage de données  à bas coût dans le Cloud
  • Transfert de fichiers volumineux dans le Cloud
  • Cloud Gateway : disque dur dans le Cloud

Si les grands comptes ont amorcé le passage de leurs systèmes d’information dans le cloud, le marché reste encore émergent et de nombreuses PME s’interrogent encore sur l’opportunité de passer à l’acte, pour de multiples raisons (interrogations sur la sécurité, passage comptable d’un investissement à une charge de fonctionnement puisqu’on paye à l’acte, craintes des DSI d’une réduction de leur périmètre d’intervention, etc). Un travail de sensibilisation et d’évangélisation est incontestablement à mener.

Le marché du cloud est également en pleine effervescence, avec de nombreux acteurs français et étrangers (Eurocloud France compte 250 membres), dont on distingue mal les spécificités et avantages. Un autre acteur majeur du cloud installé dans l’agglomération de Grand Paris Seine Ouest, Cloudwatt, propose une architecture technique différente et fournit des machines virtuelles plutôt que du stockage pur. Certains ne commercialisent pas directement leurs prestations, mais font appel à des revendeurs officiels, souvent de matériels, dont ce n’est pas le principal métier.

L’architecture technique de YaCloud se distingue par :

  • Le choix d’un modèle de stockage objet, avec une architecture particulièrement adaptée pour stocker des tera et péta-octets de données dans le cloud.
  • Deux datacenters distincts de 15 kilomètres et fonctionnant chacun grâce à deux centrales électriques distinctes, reliés ensemble par une fibre noire propriétaire.
  • Une technologie de sécurisation avancée en anneaux : YaCloud a mis en place un anneau de stockage où les données sont réparties entre plusieurs nœuds et serveurs, et réunifiées à la volée dès qu’elles sont appelées. Le second est un anneau réseau LAN/WAN de fibre noire allumé à 20 gigabits/seconde et pouvant monter à 80 gigabits/seconde.
  • Des canaux de communication multi-opérateurs : une option qui garantit une très haute disponibilité de la bande passante et une optimisation des différentes routes via le protocole de routage BGP. Tout ceci est possible car YaCloud possède son propre numéro d’AS (Autonomous System).
  • Sa compatibilité avec les deux grands standards du marché que sont OpenStack et RS2 afin de n’avoir aucune incidence sur le système d’information des entreprises qui opteront pour YaCloud.

L’ensemble de ces caractéristiques fait qu’aucun problème  technique (réseau, stockage, firewall…) ne peut avoir d’incidence sur l’accès aux données et leur durabilité, garantie à 99,99999999999%. «  Nous avons les meilleurs experts pour bâtir une infrastructure complexe vraiment innovante sur la base des technologies émergentes parmi les plus avancées du marché. Contrairement à nos concurrents qui peuvent reposer sur un seul datacenter ou sur deux datacenters redondés de manière asynchrone, nous avons pris toutes les garanties pour offrir un niveau maximum de sécurité et de disponibilité des données », explique Laurent Lacroix, Directeur Général de YaCloud.

YaCloud cherche aujourd’hui à se faire connaitre des acteurs du marchés, et s’investit dans tous les réseaux susceptibles de faire progresser la connaissance du cloud (Eurocloud France, Transition numérique +, So Digital), tout en travaillant sur une première levée de fonds.

Newsletter