FLUX RSS ASSOCIÉS +
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Votre Article
VieMonJob ou comment « essayer » un métier …
Date de création : 26|février |2018
Viemonjob - © Sandra Saragoussi

Le numéro de février du BBI (Boulogne-Billancourt Information) consacre une page aux deux jeunes boulonnaises  qui ont uni leur dynamisme pour porter une entreprise au projet inédit, dont le slogan est « Essayer et découvrez le métier de vos rêves ».

Elles sont deux, trentenaires, mères de famille et boulonnaises « depuis toujours, et pas question d’aller vivre ou travailler ailleurs! ». Tiphanie de Malherbe et Célina Rocquet se sont rencontrées à la sortie de l’école maternelle de leurs enfants. La première était en congé parental, et habitée par l’envie d’un changement professionnel. La seconde, consultante freelance, portait également un désir d’entrepreneuriat. Le déclic – et donc l’idée– est venu de Tiphanie qui, depuis toujours passionnée par les fleurs, s’est essayée au métier de fleuriste: « Une semaine en immersion dans la boutique de mon quartier, avenue Pierre-Grenier, j’ai adoré, mais j’ai su que ce n’était pas pour moi. » De l’expérience, irremplaçable, pour appréhender un métier, elle a tiré une conclusion limpide: mieux vaut essayer avant de se lancer.

Après un semestre d’études, un business plan au cordeau et des contacts fructueux, la société Viemonjob naît en décembre 2015. Leur offre est simple. La semaine d’immersion est payante (de 200 à 500 €), le commerçant accueillant en perçoit 80 %. Ce sont les professionnels boulonnais qui ont été logiquement les premiers sollicités. Deux mois après le lancement, elles passent déjà sur France 2 et BFM. L’idée séduit par sa logique, son côté Airbnb des métiers, et les deux entrepreneuses sont convaincantes. « Nous avons démarré rapidement, avec du “love money” (fonds fournis
par les proches) et de nombreux soutiens qui ont contribué à nous encourager: nous avons été portées dans le booster HEC, avons obtenu une subvention BPI French Tech, et sommes passées dans de nombreux médias. Nous avons profité de notre intégration au Booster So Digital de GPSO, dans les locaux du Trèfle à Boulogne-Billancourt; ce fut un bonheur de partager nos aventures avec d’autres: une vraie dynamique de groupe. »

Une dynamique qui caractérise bien les battantes Tiphanie et Célina, qui vont engager en 2018 une nouvelle étape de leur développement. Avec une prochaine levée de fonds, elles peuvent entamer une diversification. «Après plus de 90 immersions de particuliers et un taux de satisfaction de 100 %, nous allons développer maintenant le B2B: désormais ce sont les entreprises qui nous sollicitent pour envoyer leurs cadres en immersion afin de comprendre des métiers. Nous venons de signer un premier contrat avec une grande entreprise du territoire. » Nouvelle cible également en perspective: les jeunes. stages de 3e, post-bac, ou encore immersion dans un métier avant de faire le grand saut: « De nombreux parents nous sollicitent afin que leur enfant s’initie à une profession avant d’engager les frais de formation. » Autre changement, acté celui-ci: grâce à Viemonjob, on peut aussi faire une plongée dans l’univers de ses rêves pour une journée, ou deux, ou trois. Le changement de vie peut être aussi simple que ça…

Newsletter