FLUX RSS ASSOCIÉS +
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Votre Article
« Pensez tout de suite international » conseille Nicolas Dufourcq aux start-up
Date de création : 1|décembre |2015

Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpi France, accompagné de Paul-François Fournier, directeur exécutif de Bpi France en charge de l’innovation, ont animé un nouveau « Leaders MeetUp » organisé par Bouygues Immobilier le 30 novembre dernier, chez Nextdoor à Issy.

Fabrique d’entrepreneurs doublée d’une banque

La Banque publique d’investissement (ou Bpi) est l’organisme de financement et de développement des entreprises qui, depuis 2012, appuyé sur 2,5 milliards d’euros de fonds propres lui permettant de lever 11 milliards de fonds de garantie alimenté par l’Etat, accompagne directement les TPE, PME et ETI tout au long de leur cycle de vie : garantie de prêts, investissement en fonds propres, financement de l’innovation…

La Bpi, que Nicolas Dufourcq définit volontiers comme un « réseau social d’entreprises avec une banque au-dessus », a surtout pour mission d’investir dans des secteurs stratégiques d’avenir (conversion numérique, écologique et énergétique de l’industrie, biotechnologies ou économie sociale et solidaire). A ce titre, elle a déjà investi 18 milliards d’euros dans 4 500 entreprises. En 2015, elle a piloté 36 levées de fonds à plus de 15 millions d’euros, dont 6 à plus de 100 millions d’euros. Elle a investi, par exemple, 11 millions d’euros dans la start-up isséenne Withings en 2013 et a participé à la plus importante levée de fonds de l’année 2015 dans le secteur des objets connectés (30 millions d’euros pour la start-up boulonnaise Netatmo).

Pousser les entreprises françaises vers le haut

Ces chiffres démontrent que la Bpi ne se refuse rien et souhaite avant tout pousser les entreprises françaises à viser haut. Nicolas Dufourcq et les équipes de la Bpi les invitent à penser tout de suite « international et stratégie », et ce dès leur création. Pour les accompagner hors des frontières hexagonales et alors même que le monde entier « commence à prendre conscience qu’il se passe quelque chose en France », des accélérateur sont ou seront prochainement créés dans la Silicon Valley en Californie, mais aussi à Shanghai et Pékin.

Dans cette optique de tirer vers le haut les start-up et entreprises qu’elle soutient, la Bpi a également mis en place un « hub » de mise en relation avec les grandes entreprises qui n’ont pas toujours une visibilité claire sur l’écosystème des jeunes entreprises innovantes.

NDufourcqPour que toutes les initiatives françaises aient les mêmes chances de réussir, la Bpi agit aussi directement en partenariat avec les régions : 90 % des décisions sont ainsi prises en régions. Pour leurs demandes, les entreprises du territoire peuvent se diriger vers la Direction Ile-de-France Ouest à La Défense. Certaines d’entre elles, comme Citygoo ou Reward Process, venues pitcher avec d’autres start-ups du Booster de So Digital (comme Vooter et Barclap Sunclient) devant l’un des principaux financeurs de l’innovation française, ont déjà pu bénéficier des aides de la Bpi.

 

 

Newsletter