FLUX RSS ASSOCIÉS +
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Votre Article
L’hypercroissance des start-up : les dessous du phénomène
Date de création : 22|mai |2018

Organisée le 15 mai dernier à l’espace de coworking Nextdoor d’Issy Village, la dernière session de Leaders Meetup a laissé place à une réflexion enrichissante sur les enjeux de l’hypercroissance. Un événement qui a réuni Nicolas Minvielle, responsable du MS « Marketing design et création » d’Audencia Business School et Martin Lauquin, cofondateur du collectif Making Tomorrow.

Paru en janvier dernier, leur ouvrage Accélération : Dans les coulisses de l’hypercroissance s’attache à décrypter les problématiques économiques des start-up et leur recherche permanente de croissance. Les auteurs sont allés à la rencontre d’une cinquantaine de dirigeants de start-up en France et à travers le monde pour mieux comprendre leurs obsessions et les sources de leur succès. L’objectif : analyser le phénomène d’hypercroissance, au-delà des buzzword et des idées reçues. Les auteurs se sont d’abord rendus dans les locaux de Station F avant d’aller à Boston, à Pékin pour répondre à de nombreuses questions : peut-on croître éternellement ? Comment mettre en place des conditions favorables à la croissance ?

Derrière la réussite fulgurante et l’image du taux de croissance à quatre chiffres se cache souvent la volonté d’anticiper l’avenir et de réaliser des objectifs des plus ambitieux. La vie d’une start-up est souvent une succession d’à-coups et d’incertitudes, nécessitant de la réactivité et une stratégie sur le long-terme.

S’il n’y a pas de règle absolue, les start-up s’appuient généralement sur des piliers assez classiques pour accélérer leur croissance.

La culture d’entreprise, premier levier de croissance

La culture partagée, faite de normes et de rites, joue un rôle clé dans la réussite d’une start-up. Certains dirigeants ont ainsi déclaré : « Ce n’est pas la structure ni les process qui permettent à la start-up de tenir debout mais la culture ». Dans ce cadre, l’équipe s’apparente à une forme de tribu, à une famille qui se rassemble autour de valeurs communes. Véritable guide et socle de référence, la culture d’entreprise constitue un moteur de développement et de performance pour les start-up.

L’importance de la vision radicale

Portés par une intuition visant à briser la chaîne de valeur des entreprises, les fondateurs de start-up souhaitent avant tout transformer en profondeur une industrie. À titre d’exemple, Paypal veut s’imposer comme le leader incontournable du paiement sur le web. Les dirigeants sont souvent motivés par une idée obsessionnelle, une vision radicale qui consiste à révolutionner le marché.

La gestion des talents, un enjeu crucial

Les start-up vouent une attention méticuleuse au recrutement. Plus qu’une procédure de recrutement classique, le processus d’embauche s’apparente parfois à un concours de talents. Certaines choisissent ainsi de tester leurs stagiaires pendant 9 mois avant de les recruter. L’enjeu : trouver des personnes capables de s’adapter très vite à un environnement en perpétuelle évolution.

Le suivi des KPI

Choisir les bons indicateurs de performance constitue une véritable nécessité, dans un contexte marqué par l’urgence. Certains dirigeants s’interrogent constamment sur les bons indicateurs à mettre en place et consultent régulièrement les taux de transformation, dans un environnement impliquant réactivité et prises de décision rapide.

L’argent

Contre toute attente, l’argent est le dernier élément des facteurs essentiels cités par les dirigeants Les start-up cherchent à assurer leur croissance et par la même leur futur, en la finançant par le recours à des tiers parties.

Le Replay du Leaders Meetup du 15 mai 2018

Newsletter