FLUX RSS ASSOCIÉS +
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Votre Article
Créée à Vanves, Linkytag peut sauver un homme à la mer
Date de création : 9|mars |2015

Vanves, 9 mars 2015 – 

On parle souvent d’objets connectés sur le territoire de Grand Paris Seine Ouest. C’est même l’une des fiertés de ce territoire de compter sur son sol une des start-up les plus emblématiques du secteur, Withings, qui promet de révolutionner le domaine de la santé grâce à ses objets connectés qui sensibilisent chacun d’entre nous aux bons gestes pour garder la forme. Mais les objets connectés peuvent aussi sauver des vies, comme le démontre une jeune entreprise installée à Vanves, Linkytag.

Partant de l’idée que les plaisanciers sont aujourd’hui équipés de téléphones mobiles performants, Linkytag leur propose un assistant d’alerte et de sauvetage en mer principalement axé autour d’une procédure de géo-localisation d’homme à la mer. L’application mobile, bientôt disponible sous IOS et Android, est couplée à un ou plusieurs capteurs connectés au téléphone mobile en Bluetooth low energy, offrant une consommation très réduite et une portée importante (>50m). Le réseau communautaire de Linkytag fait appel à la solidarité des gens de mer et diffuse automatiquement l’information en temps réel à tous les plaisanciers présents sur zone pour qu’ils puissent venir porter assistance. Il permet en outre de signaler en temps réels toutes avaries ou dangers potentiels rencontrés et bien entendu de joindre les secours.

Linkytag s’adresse prioritairement à la majorité de plaisanciers naviguant sur des embarcations de taille modeste, peu équipées en électronique de bord évoluant essentiellement dans la zone de navigation côtière, à moins de 6 miles nautiques des côtes, couverte par les opérateurs GSM.

L’entreprise a lancé deux déclinaisons du produit : La première lui permet d’être présente aussi sur le marché des sports de glisse (scooter des mers, planche à voile, kayak, paddle, kite surf, surf…) avec une montre GSM-GPS sous Android qui permet de prévenir d’une simple pression un contact resté à terre d’une avarie ou d’un besoin d’assistance. La seconde, encore en développement, s’adresse au marché des professionnels du nautisme : loueurs de matériels nautiques, les écoles, les clubs nautiques et même les comités de course. Il s’agit d’une balise BLE GSM-GPS permettant de signaler, toujours par simple pression d’un bouton, un problème ou une position à un tiers. Ce nouveau capteur combinera les fonctions du capteur de base et celle de la montre.

Linkytag a été finaliste du Nautic Startup Contest organisé par Nina et LeWeb en décembre dernier et a remporté la seconde place du concours de startups organisé par Orange Pro en février.

Le succès rencontré lors de la présentation des prototypes au salon nautique de Paris en décembre dernier tant auprès des plaisanciers, que de la presse et des professionnels du secteur a amené Pascal Vertanessian, fondateur de l’entreprise à augmenter ses prévisions et à modifier son process industriel en passant à une fabrication Made in France. La commercialisation est prévue en juin prochain

Reportage vidéo lors du Salon Nautique 2014 : 

Newsletter