FLUX RSS ASSOCIÉS +
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Votre Article
Gemalto (#Meudon) se renforce sur la sécurité des objets connectés
Date de création : 13|novembre |2017

Leader mondial de la sécurité informatique, Gemalto, dont le siège social est à Meudon, révèle que 90 % des consommateurs se disent méfiants concernant la sécurité de l’Internet des objets (IoT). Et même près de 80 % des entreprises verraient d’un bon oeil que les gouvernements s’impliquent dans la mise en place d’une sécurité dédiée à l’IoT.

Si les réglementations, comme le nouveau règlement européen sur les données personnelles (GDPR) qui entrera en vigueur en mai prochain, montrent que les Etats prennent conscience des menaces et des conséquences que la multiplication des cyberattaques peut avoir sur nos vies quotidiennes, la méfiance reste de mise et constitue un frein au développement des objets connectés.

Selon une récente étude de Gemalto, la principale inquiétude des consommateurs (citée par les deux tiers des répondants) porte sur le contrôle que les pirates informatiques pourraient prendre sur leur appareil. En réalité, pour eux, cette éventualité est plus préoccupante que la divulgation de leurs données (60 %) ou le piratage de leurs informations personnelles (54 %). Si plus de la moitié (54 %) des consommateurs possède un périphérique IoT (deux en moyenne), seuls 14 % d’entre estiment être de fins de connaisseurs en matière de sécurité de ces appareils. Cela prouve bien que le travail en matière de sensibilisation auprès des consommateurs et des entreprises est encore long.

Le soutien aux règles de sécurité de l’IoT prend de l’ampleur

L’étude montre que les entreprises sont favorables à une réglementation qui établirait de façon claire les responsabilités en matière de sécurisation des dispositifs et des données de l’IoT à chaque étape de leur parcours (61 %) et les conséquences de la non-conformité (55 %). En fait, la quasi-totalité des organisations (96 %) et des consommateurs (90 %) souhaitent la mise en place d’un règlement de sécurité initié par le gouvernement.

Un module IoT « tout-en-un »

Heureusement, les entreprises sont conscientes qu’elles ont besoin de support pour comprendre la technologie de l’IoT. Elles se tournent ainsi vers des partenaires capables de les aider, en privilégiant les prestataires de services de Cloud (52 %) et les prestataires de services d’IoT (50 %). Les raisons invoquées, le plus souvent, sont le manque d’expertise et de compétences en interne (47 %), puis le besoin d’aide pour faciliter et accélérer leur déploiement IoT (46 %).

Pour répondre à ces nouveaux défis, Gemalto lance le premier module IoT « tout-en-un » au monde pour une connectivité LTE (Long Term Evolution). Il s’agit d’un progrès majeur dans le domaine de l’ingénierie sans fil.  En effet, il s’agit du premier module IoT du secteur à offrir une connectivité mondiale sur réseau LTE  avec prise en charge de 12 bandes de fréquence, ainsi que la couverture cellulaire 3G et 2G. Cette avancée simplifie considérablement la logistique mais aussi la distribution et abaisse le coût de tout déploiement global dans l’Internet des Objets (IoT). Au cours de la prochaine décennie, la valeur de marché de l’Internet Industriel des Objets (IIoT) devrait dépasser les 195 milliards de dollars, transformant les secteurs de la production, de l’énergie, du transport et bien d’autres encore. Qualifiée de 4e Révolution Industrielle, l’IIoT s’appuie sur des solutions de connectivité globale très efficaces, qui peuvent être déployées facilement partout dans le monde.

Newsletter